Au volant de mon cachalot, je partage la route !

A La Réunion, la campagne 2019 a démarré… cachalots et autres engins qui œuvrent autour du transport de canne des plateformes vers les sucreries ont repris la route.

Mais comme chaque année, avant de se remettre à flot, c’est plus de 260 acteurs du transport de cannes (chauffeurs de cachalots, conducteurs de ponts, conducteurs d’engins et prestataires externes) qui sont sensibilisés à la sécurité routière et aux bonnes pratiques.

Initié par Tereos Sucre Océan Indien depuis 2007, ce rendez-vous régulier est devenu un évènement sécurité en partenariat avec la délégation à la sécurité routière de la Préfecture de la Réunion, la DEAL et des Forces de l’ordre.

Pour garantir les conditions de sécurité pour les usagers des routes de l’île, Tereos mise sur un programme de sensibilisation autour des messages de sécurité, de rappel de la règlementation et des bonnes pratiques.

Et pour cette édition 2019, des animations inédites :

-       Un travail en atelier pour analyser les risques métiers

-       un « Vis ma vie » pour échanger les postes, le temps d’appréhender les activités de chacun et travailler en sécurité et bonne intelligence. Une mise en condition sur le terrain.

 

Mickael, chauffeur de cachalot, sous-traitant

« Monter en haut des ponts et visiter la cabine... C'est une expérience qu'on devrait tous faire en tant que chauffeur. Ça m'a permis de comprendre l'importance du placement du camion sous la trémie pour pouvoir charger en sécurité. J'ai compris aussi pourquoi certaines manipulations prennent du temps. Alors que je m'impatientais parfois sans savoir. C'est bien de connaître quelles sont les contraintes de chacun. Ça aide pour un meilleur fonctionnement et ça nous permet d'avoir une vision commune ».